L'hôtel particulier

Un bâtiment Musée

 

Le Musée de Die et du Diois occupe aujourd’hui l’Hôtel de Florent, du nom du marquis qui en était propriétaire. Joseph Reynaud, ancien maire de Die et sénateur de la Drôme à l’origine du musée, l’achète en 1908 pour en faire son hôtel particulier.

 

Suite à sa mort et selon sa volonté, sa veuve lègue à la ville l’édifice, en vue d’y accueillir les collections du musée. L’établissement culturel, dans son nouvel écrin, est inauguré en 1949 par Maurice Vérillon, maire de Die de l’époque.

 

Cet hôtel particulier du 18e siècle a gardé ses caractéristiques et ses atouts d’un logement urbain bourgeois. Situé entre rue et jardin, il se déploie en trois corps de bâtiment disposés en U et s’élève sur trois niveaux. L’escalier monumental d’honneur, auquel on accède par le vaste vestibule d’entrée et le passage couvert, affiche d’emblée le pouvoir des occupants. Le bureau du maitre des lieux, le salon, la salle à manger et la salle de réception s’ouvrent largement sur le jardin, en une marque supplémentaire de prestige.

Les espaces en retrait, tels que les espaces privés des chambres, la cuisine, les couloirs dérobés, l’escalier de service ou les écuries, reprennent la disposition typique de l’hôtel particulier.

Ainsi, ses tomettes, ses parquets en bois massif et ses voûtes cintrées d’origine, de même que sa distribution des pièces inchangée, en font un bâtiment authentique, à l’architecture emblématique. Il constitue un intérêt à part entière du musée.

Liens utiles

Mus%C3%A9eDie+Entr%C3%A9e.jpg

Venir au musée

Les animations

Un projet

 

Depuis quelques années, la ville de Die étudie la possibilité de déplacer le musée dans l'ancien palais épiscopal, réunissant ainsi en un seul lieu les collections du Musée de Die et du Diois et ce bâtiment chargé d'histoire, renfermant des vestiges intacts du rempart romain, la mosaïque des quatre fleuves du Paradis et des décors peints médiévaux. 

Levé 3D et esquisses issues de l'étude

de faisabilité de MM. Joulie, architecte

© 2020 par le Musée de Die et du Diois

11, rue Camille Buffardel - 26150 - Die - France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône Instagram