Un musée de territoire

 

Le musée municipal de Die, créé en 1905, présente une des plus importantes collections archéologiques de Rhône-Alpes.

 

Sur la vallée de la Drôme, le Diois est l'héritier du territoire des Voconces, peuple gaulois conquis par Rome au IIe siècle avant J.-C. La présence des remparts romains de la fin du IIIe siècle témoigne de cette occupation.

Die devient le siège d'un évêché au IVe siècle. Les comtes-évêques, en lutte constante contre les comtes de Valentinois, dirigent le diocèse. Ce territoire recouvrait plus d'un tiers du département actuel. 

Au XVIIe siècle, une grande partie du Diois adhère à la Réforme et Die abrite une académie protestante. La révocation de l'édit de Nantes va priver les protestants de leur liberté de culte ; face aux exactions, ils sont nombreux à fuir en Europe du nord.

Le Diois, terrain montagneux où la culture de la vigne et l'élevage sont pratiqués aujourd'hui encore, a été témoin d'une vie industrielle florissante au cours des XIXe et XXe siècles.

Drapeau angl.png

© 2019 par le Musée Archéologique de Die et du Diois

11, rue Camille Buffardel, 26150 DIE, FRANCE

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône Instagram