L'époque médiévale

 

Comme pour l'époque gallo-romaine, le musée présente une importante collection lapidaire pour l'époque médiévale.

A la chute de l'empire romain d'occident, en 476, Die est toujours une ville importante. En effet, déjà en 325, le premier évêque de la ville, Nicaise était le seul représentant des Gaules au concile de Nicée.

Dès l'époque carolingienne la ville est administrée par un comte, mais la charge devenue héréditaire, le dernier se ruine pendant les croisades. 
Dès lors, c'est l'évêque qui récupère le pouvoir comtal.

En 1441, le Pic de Luc est victime d'un éboulement. La route vers les Alpes est alors bloquée par deux lacs ainsi formés. C'est l'aube d'une crise économique très importante pour toute la région.

En 1450, le Diois entre dans la province du Dauphiné administré depuis une centaine d'années par le fils aîné du roi de France. Le Diois entre donc dans le royaume de France seulement au 15e siècle, alors qu'il dépendait jusque là du Saint empire romain germanique et du comte de Toulouse. 

A l'heure de la Réforme, quatre-vingt pour cent de la population de Die devient protestante. Les couvents urbains vont même voter le changement de doctrine à la majorité.

Drapeau angl.png

© 2019 par le Musée Archéologique de Die et du Diois

11, rue Camille Buffardel, 26150 DIE, FRANCE

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône Instagram